Apple Watch series 3 vs series 5 : laquelle est faite pour moi ?

La marque à la pomme propose chaque année un nouveau millésime de l’Apple Watch, avec à chaque fois une série d’innovations à la clé. Si l’Apple Watch 3 est toujours commercialisée, la série 4 est définitivement remplacée par l’Apple Watch 5. Alors entre les séries 3 et 5, laquelle choisir ? Faut-il acheter une Apple Watch 5 si on possède déjà une série 3 ? Regardons cela de plus près.

Apple Watch 3 : une valeur sûre à prix très intéressant

Sortie en 2017, l’Apple Watch 3e du nom présentait déjà de grandes améliorations techniques par rapport à sa prédécesseure. Elle reste une valeur sûre, dont l’un des intérêts principaux est aussi financier. Puisque depuis la sortie en 2019 de l’Apple Watch 5, le prix de la série 3 n’a pas arrêté de baisser. S’offrir une Apple Watch 3 en 2020, c’est accéder à un excellent rapport performances/prix.

Apple Watch 5 : nouveau millésime, nouveau design

Les différences que l’on remarque en premier sur la série 5, se situent au niveau du design. Les proportions du boitier s’affinent, en s’allongeant légèrement et en perdant en épaisseur. Le boitier et les bords de l’écran ont été arrondis. Il en résulte un style plus élégant et un meilleur confort visuel. L’écran, plus grand et de meilleure résolution, autorise par ailleurs l’affichage simultané de 8 complications (informations lisibles à l’écran). Dernière innovation de taille : l’écran de l’Apple Watch series 5 reste allumé en permanence : plus besoin d’interagir avec la dalle pour réveiller l’affichage.

Performances du processeur et stockage

L’Apple Watch 5 embarque un processeur bi-coeur de 64 bits, 2 fois plus rapide. Résultat : une plus grande fluidité d’utilisation et des applications qui s’ouvrent plus vite. On double également la mise côté stockage, avec 32 Go pour l’Apple Watch 5, contre 16 Go pour la série 3.

Des capteurs améliorés

Le capteur cardio optique de l’Apple Watch 5 est capable de fournir un électrocardiogramme et d’alerter l’utilisateur en cas de détection d’une anomalie du rythme cardiaque. Le gyroscope et l’accéléromètre ont eux aussi été optimisés, dont la combinaison permet notamment de détecter les chutes. En cas de détection d’une chute, la montre alerte les secours, et laisse 60 secondes à l’utilisateur pour l’annuler, s’il n’a pas besoin d’être secouru. Enfin, le capteur de lumière ambiante est d’une plus grande précision, ce qui permet des économies d’énergie par un ajustage plus fin de la luminosité de l’écran. D’où une autonomie inchangée de 18 heures, malgré un écran allumé sans arrêt.

Des performances audio optimisées

Pour améliorer l’expérience audio en communications, ou avec Siri par exemple, le nouveau haut-parleur de l’Apple Watch 5, de dimensions supérieures à celui de l’Apple Watch 3, est aussi 50% plus puissant. Par ailleurs, la position du micro a été changée par rapport à l’emplacement du haut-parleur, afin de minimiser la sensation d’écho en communication.

Des fonctions de coaching plus motivantes

Enfin, parmi les évolutions les plus notables entre les deux millésimes d’Apple Watch, figurent les programmes d’entrainement sportif et d’incitation à une vie plus saine. Notamment des défis à relever, venant compléter le système d’anneaux à compléter, déjà présents sur l’Apple Watch 3.

Alors, Apple Watch 3 ou 5 ?

Si votre critère principal est le budget, l’Apple Watch 3 est le meilleur choix que vous puissiez faire. Si vous êtes inconditionnel de style et de designs épurés, la série 5 fera immanquablement chavirer votre cœur. Si vous souhaitez ce qui se fait de mieux en confort visuel et sonore, également. Enfin, côté fonctionnalités, la grande différence entre la série 3 et l’Apple Watch 5 se situe du côté de la santé, du sport et du bien être. Intéressants s’ils font partie de vos centres d’intérêts.