Être jeune conducteur, c’est quoi exactement ?

La main d'un jeune conducteur tenant une clé de voiture.

Ça y est ? Vous venez d’obtenir votre permis de conduire ? Félicitations. Votre précieux sésame vous donne accès à la liberté, et vous fait accéder au statut de jeune conducteur. Mais un Jeune conducteur, qu’est-ce que c’est exactement ? C’est un statut spécial conservé pendant une période probatoire de trois ans, impliquant un certain nombre d’obligations. Pleins phares sur tout ce que vous devez savoir.

Jeune conducteur : définition

Toute personne, quel que soit son âge, titulaire d’un permis de conduire depuis moins de trois ans, est considérée au regard de la loi et des compagnies d’assurances comme un jeune conducteur. Conducteur novice, le jeune conducteur est titulaire d’un permis probatoire pour une durée de 3 ans. Cette durée est réduite à 2 ans si la personne a fait de la conduite accompagnée.

Qu’est-ce que le permis probatoire ?

Le permis probatoire est une période durant laquelle tout récent titulaire d’un permis de conduire doit observer un certain nombre d’obligations spécifiques à son statut de jeune conducteur. Pendant la période probatoire, le permis de conduire ne contient que 6 points, à la différence du permis définitif, qui lui en compte 12.

Quelles sont les obligations du jeune conducteur ?

Pendant toute la durée de son permis probatoire, le jeune conducteur se voit contraint à des limitations de vitesse spécifiques, réduisant la vitesse maximale de 130 à 110km/h sur autoroute et à 100km/h sur les portions de route limitées à 110km/h. Par ailleurs, son taux d’alcool autorisé au volant est limité à 0,2g par litre de sang. Soit un verre d’alcool, pas plus. Attention : si vous êtes contrôlé au-delà de ce taux, vous perdez vos 6 points. Donc votre permis, que vous devrez alors repasser. Enfin, tout jeune conducteur doit apposer un disque « A » homologué sur la vitre arrière de son véhicule, afin de signaler aux automobilistes qui le suivent, sont statut de jeune conducteur.

À partir de quand n’est-on plus considéré comme un jeune conducteur ?

Au troisième anniversaire de l’obtention de votre permis de conduire, ou au second anniversaire si vous avez fait de la conduite accompagnée, vous n’êtes plus un jeune conducteur. Votre permis passera automatiquement à 12 points, si vous n’avez pas commis d’infraction. Vous n’avez aucune démarche particulière à faire, si ce n’est retirer votre disque « A ». Vous pouvez alors souscrire une assurance auto « normale » pour succéder à votre votre contrat d’assurance auto jeune conducteur.

Bénéficiez du Bonus Famille

Si vous bénéficiez d’un Bonus 50 et que votre enfant a de moins de 24 ans, vous pouvez lui faire profiter d’une réduction de -20% lors de la souscription de son contrat d’assurance auto jeune conducteur. Cela marche aussi si vous avez plusieurs enfants jeunes conducteurs. Pour activer le bonus famille, il vous suffit de déclarer votre enfant dans votre espace personnel.

Jusqu’à 50 % de réduction sur votre cotisation YouDrive

Avec l’assurance auto connectée YouDrive, vous pouvez réduire le montant de votre assurance en conduisant prudemment. Votre score de conduite mensuel peut faire évoluer votre prime à la baisse. Chaque mois, mieux vous conduisez, plus le prix de votre assurance auto baisse. En matière de sécurité comme sur le plan financier, vous êtes gagnant sur tous les plans.

Enfin, que vous soyez jeune conducteur ou conducteur expérimenté, le plus simple pour choisir son contrat d’assurance auto, c’est de demander un devis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *