Nikon Z 5 : il démocratise le meilleur du plein format hybride

Accueil >> Book rédaction photo >> Nikon Z 5 : il démocratise le meilleur du plein format hybride

Le Nikon Z5 vu du dessus.

Excellente nouvelle pour les photographes amateurs experts, comme pour les professionnels : Nikon lance le Z5. Un appareil hybride plein format embarquant les principales caractéristiques de ses voisins du dessus dans la gamme, les Z6 et Z7, dont on ne présente plus les performances. Le rôle du Z5 au sein de l’offre Nikon ? Rendre accessible au plus grand nombre le meilleur des Nikon Z séries plein format. Évidemment, ça donne envie d’en savoir plus ! Visite panoramique.

Tout d’un grand boitier hybride full-frame

Un simple coup d’oeil suffit pour dissiper le moindre doute sur l’appartenance du Z5 à la famille des Z séries. Le boitier du Z5 est presque en tous points identique à celui du Z6. Jusqu’à son poids de 675g. Son apparence est haut de gamme et rassurante. Et il ne décevra pas par sa construction en alliage de magnésium, qui lui confère légèreté et robustesse.

Photo de la carcasse en alliage de magnesium du Nikon Z5.

Les plus baroudeurs pourront sortir tranquilles : sans être tropicalisé, le Z5 ne craint cependant ni la poussière, ni l’humidité. Passons maintenant à sa prise en mains.

Petit par la taille, grand par l’ergonomie

Le premier contact fait bonne impression. La prise en main est sûre, grâce à une grande poignée. Le masses sont bien réparties, et l’appareil se stabilise parfaitement au creux de la main. Chaque commande tombe facilement sous le doigt pour tout photographe familier des appareils Nikon. Leur manipulation se fait de façon fluide et instinctive, avec une sensation – non usurpée – de qualité. En découvrant le boitier, on s’aperçoit rapidement que le Z5 diffère du Z6 en trois points :

  • Pas d’écran LCD de rappel sur la partie supérieure.
  • La molette de sélection des modes de prise de vue se trouve du côté droit.
  • Pas de flash intégré.

Des différences mineures, qui ne changent pas grand chose à l’utilisation de l’appareil. À-part peut-être pour les rares adeptes de la synchronisation de flashes externes via un flash intégré. Ce ne sont-là que quelques points de distinction mineurs par-rapport au Z6, qui ne devraient pas s’avérer décisifs dans le choix de l’un ou de l’autre modèle.

Un capteur qui tire pleinement parti de la monture Z

La monture Z de Nikon se distingue des autres montures par un diamètre inédit de 55 mm. Pour en exploiter au maximum le potentiel, le capteur CMOS plein format du Z5 dispose de 24,3 millions de pixels. La synergie monture-capteur fonctionne à merveille, et permet des images au rendu d’une grande finesse. Comme des dégradés subtils, des profondeurs de champs infimes, des dynamiques extrêmes et des bokehs d’une infinie douceur. Et tout cela en photo comme en vidéo. Une différence existe cependant entre le capteur CMOS plein format du Z5 et celui du Z6. Le capteur du Z6 est rétro-éclairé, pas celui du Z5. C’est là une différence notable entre les deux modèles, mais qui en pratique, n’est pas vraiment perceptible aux yeux du spectateur dans la plupart des cas.

Des résultats impeccables dans toutes les conditions de lumière

À l’instar des autres modèles plein format de la gamme Z de Nikon, le Z 5 offre une plage de sensibilité allant de 100 à 51200 ISO. Le bruit reste infime, même dans les hautes valeurs ISO, pour des images toujours nettes. Quant-à la dynamique, elle demeure optimale sur toutes les valeurs de sensibilité. L’excellente gestion des ISO, couplée à l’important diamètre de la monture Z et de ses optiques, permet de réussir ses prise de vue à main levée, même en condition de très faible lumière.

Une stabilisation d’image (presque) digne d’un trépied

Utilisez des vitesses d’obturation jusqu’à 5 fois plus lentes que les réglages habituels. Multipliez les captures à main levée. Même à faible vitesse d’obturation, grâce à la stabilisation d’image VR sur 5 axes intégrée au Z5. Pour des photos nettes, sans flou de bouger. Et des vidéos d’une grande stabilité. La stabilisation d’image du Z5 vous sauvera la mise dans bien des situations où vous n’aurez pas la possibilité d’utiliser un trépied.

Précision et vivacité : l’autofocus du Z 5

Le système AF hybride du Nikon Z5 est vif. Quelle que soit la position du sujet à l’intérieur du cadre, la mise au point est rapide, précise, efficace. Les 273 points de l’autofocus du Z 5 couvrent  90% de la zone d’image. Que vos sujets soient fixes ou en mouvement, vous ne perdez plus leurs regards, grâce à la fonctionnalité de suivi des yeux. Le suivi des yeux fonctionne pour des sujets humains, mais aussi pour les animaux, notamment nos meilleurs amis : les chiens et les chats.

Shootez exactement ce que vous voyez

Le viseur électronique du Nikon Z 5 offre une image haute définition de 3 690 000 pixels. Il permet au photographe de se faire une idée précise du rendu de l’image finale en un clin d’oeil. En effet, lorsque vous avez l’oeil dans le viseur, vous visualisez en temps réel les réglages que vous êtes en train d’appliquer. Les réglages visualisables en temps réel concernent l’exposition, la sensibilité ISO et la balance des blancs. 

Gros plan du viseur électronique du Nikon Z 5.

Un écran tactile au service de la créativité

L’écran tactile du Z 5 est orientable à 180° et fait 3,2 pouces pour 1,04 millions de pixels. Pour les sujets difficiles à photographier au viseur, il est parfait pour ajuster son cadre. La mise au point s’effectue d’un appui sur la zone souhaitée de l’image. Pour passer en revue rapidement l’ensemble de vos captures, les photos et vidéos défilent par simple balayage. L’écran du Z 5 permet d’utiliser tactilement le système Picture Control de Nikon, pour personnaliser vos photos en leur appliquant des filtres créatifs.

Double logement pour cartes mémoire économiques

Le Z5 intègre un double compartiment pour cartes SD UHS-II. Rapides, ces cartes présentent l’avantage indéniable d’être beaucoup moins onéreuses que les cartes XQD et CF Express utilisées par les Z6 et Z7. Vous pouvez assigner à chacune de vos deux cartes SD UHS-II la fonction de mémoire pour la prise de vue, ou de mémoire pour la sauvegarde. Vous faites de la photo et de la vidéo ? Souple, le système de cartes du Z 5 vous permet de désigner une carte pour la vidéo et une carte pour la photo.

Photo du double logement de cartes mémoire du Nikon Z 5.

Vidéo 4K embarquée

Filmez en 4k à 24, 25 ou 30 images par seconde avec votre Z5. En Full HD, vous pouvez tourner des ralentis jusqu’à 60 images par seconde. Le timelapse intégré au boitier vous permet de capturer des photos tout en filmant. Si la capture vidéo du Z 5 profite du stabilisateur 5 axes du capteur, lorsque vous tournez, vous bénéficiez d’une stabilisation électronique supplémentaire. Vos vidéos sont stables, fluides, et tirent le meilleur profit de la belle profondeur de champ des objectifs plein format Nikkor Z.

100% connecté

Équipé du wi-fi et de Bluetooth 4.2, le Z 5 vous permet le transfert simplifié de vos photos vers votre ordinateur. Et leur partage vers d’autres appareils. Compatible avec l’application SnapBridge, le Z 5 vous permet la prise de contrôle à distance de l’appareil avec votre smartphone, et le transfert des images dans tous les formats, même RAW. Vous pouvez aussi utiliser votre smartphone comme télécommande de l’appareil, ou bien en guise d’écran pour visualiser vos clichés.

Autonomie et rechargement : Nikon innove

Le Nikon Z 5 est proposé avec une toute nouvelle batterie : EN-EL 15C. Cette nouvelle batterie permet une autonomie de 350 déclenchements en utilisant le viseur, et 450 en utilisant l’écran. On pourra noter que sur le plan de l’autonomie, le Nikon Z 5 se paie le luxe de devancer de 15% les performances des Z 6 et Z 7. Seconde innovation du Z 5 en la matière : il est possible de le recharger en USB pendant la prise de vue. Un « détail » qui a des chances d’être grandement apprécié par bien des vidéastes.

Proposé en kit avec le NIKKOR Z 24-50 mm

Compact et léger, l’objectif NIKKOR Z 24-50 mm oriente manifestement le kit vers une utilisation street ou reportage. Si son ouverture à f/4-6.3 reste limitée, elle est néanmoins suffisante dans la majorité des cas pour le photographe amateur souhaitant se familiariser avec les hybrides plein format.

Photo du boitier Nikon Z 5 et de son objectif Nikkor 24-50 mm.

Second Kit Z5 + NIKKOR Z 24-50 + bague FTZ : une infinité de possibilités 

Un second kit propose le Z 5 avec cet objectif, plus la bague d’adaptation FTZ. La bague FTZ élargit le champ des possibles, en permettant d’utiliser le Z 5 avec n’importe quel objectif Nikon de monture F. Pour s’exprimer dans toutes les disciplines photographiques, en utilisant son parc personnel d’objectifs Nikon.

Photo du kit Nikon Z5 + Objectif Nikkor 24-50 + bague FTZ.

Enfin, au-delà des kits, le boitier Nikon Z 5 ouvre la porte à une gamme grandissante d’objectifs de qualité Nikon, avec en plus tous les avantages du mirrorless et de la monture Z.