Que photographier quand il pleut ?

Accueil >> Book rédaction photo >> Que photographier quand il pleut ?

Il pleut. À priori, ce n’est pas le temps idéal pour sortir faire de la photo. Mais à priori seulement. Car la pluie crée les conditions pour faire des photos graphiquement très sympa. Quel genre d’image faire un jour de pluie ? Vous allez vous éclater, il y en a plein. Enfilez un vêtement imperméable, on sort.

Photographier les reflets dans les flaques.

Après la pluie, les flaques ne manquent pas. Elles sont autant de miroirs qui nous permettent de montrer l’ordinaire sous un autre angle. Le jour, vous pouvez photographier le reflet de bâtiments, de scènes de vie… tout semble différent dans le reflet d’une flaque.

Le reflet de deux enfants dans une flaque.

La nuit, amusez-vous avec les reflets de l’éclairage urbain, des guirlandes, des enseignes lumineuses. En ville, le choix ne manque pas.

Le reflet de guirlandes limineuses dans une flaque.

Photographiez des gouttes d’eau

Après une bonne averse, les gouttes d’eau ne sont pas une denrée rare. En macro ou en proxi, elles donnent toujours des résultats très graphiques. Il vous suffit pour cela d’utiliser un objectif vous permettant une distance de mise au point assez courte, comme un objectif macro. Ou bien d’utiliser un zoom.

Une goutte d'eau accrochée au bas d'une fleur.
Des gouttes d'eau sur une toile d'arraignée.

La première photo, celle de la fleur, a été réalisée avec un objectif macro 60mm. La seconde, celle des gouttes d’eau en suspension sur une toile d’arraignée, a été réalisée avec un objectif 35mm, autorisant une distance de mise au point de 20cm.

Quand il pleut, essayez-vous à l’explozoom

L’explozoom est une discipline photographique qui consiste à zoomer ou dézoomer pendant une pose longue. Pour le pratiquer, il vous faut un zoom et un trépied. L’intérêt de l’explozoom par temps de pluie, c’est que les lumières se reflètent sur le sol mouillé, créant une jolie symétrie. L’explozoom par temps de pluie fonctionne particulièrement bien la nuit.

Restez au sec et photographiez la pluie sur les vitres

Pas besoin de sortir se faire mouiller pour faire des photos sympa par temps de pluie. Utilisez n’importe quel objectif, pourvu qu’il permette une ouverture assez faible pour flouter l’arrière-plan. Pour ce genre de cliché, il se peut que votre autofocus pédale dans la semoule, ou fasse systématiquement le point sur l’arrière-plan. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire le point en manuel.

Image par Pexels de Pixabay

Variante : les vitres mouillées et embuées

Si vois aimez la photographie de rue, voici une méthode pour obtenir des images impressionnistes pleines de charme, sans vous mouiller. Placez-vous à l’intérieur de l’entrée vitrée d’un immeuble, dans un bar près de la vitre ou encore dans un abribus. Il arrive souvent que de la condensation se crée et vous offre ce genre de filtre naturel. Une astuce : essuyez une partie de la vitre du revers de votre main. Vous déclencherez quand un sujet se présentera dans cette zone.

Les parapluies, toujours très graphiques

Quand il pleut, les gens se promènent avec des parapluies. Les parapluies sont très pratiques pour faire du portrait de rue, puisqu’ils détachent le visage du sujet, de l’arrière-plan. Et si comme sur l’image si-dessous, vous prenez de la hauteur pour changer de perspective, cela donne très souvent des photos graphiquement intéressantes.

Quand il pleut, photographiez des impacts de gouttes de pluie

La photographie permet d’immortaliser des instants invisibles à l’oeil nu. Comme par exemple le « rebond » des impacts de gouttes à la surface des flaques. Pour cela, utilisez un temps d’ouverture bref, et shootez en rafale. Pour photographier en rafale, il vous suffit, avec un reflex, de laisser votre doigt appuyé sur le déclencheur de façon continue. Parmi la série obtenue, il y aura forcément des images intéressantes.

Et si vous photographiez la pluie elle-même ?

Photographier les gouttes de pluie qui tombent est un exercice technique intéressant, que l’on peut faire de jour comme de nuit. En choisissant un temps de pose plutôt bref, vous obtenez des gouttes de pluie en suspens dans le ciel. Pour obtenir des filés de gouttes de pluie, comme dans l’exemple ci-dessous, il faut allonger le temps de pose. Ici, le temps de pose utilisé est de 1/6s. Dans cet exercice, il est également important d’ouvrir assez grand le diaphragme. Cela permet de garder nettes les gouttes du premier plan, qui se détacheront bien sur un arrière-plan flou.

Les comportements des gens sous la pluie, sont également intéressants à photographier

Les temps pluvieux créent de bonnes conditions pour capturer des attitudes intéressantes en photographie de rue. Il y a les amoureux qui s’embrassent sous un parapluie, sous un porche, ou sous la pluie. Il y a les personnes sans parapluie, qui se protègent avec leur journal ou un livre. Il y a ceux qui courent se réfugier. Et aussi les stoïques détrempés, souvenez-vous de cette fameuse photo de François Hollande les lunettes pleines de pluie, sous une averse.

Après la pluie, il y a parfois un bel arc-en-ciel à photographier

Le secret des photos d’arc-en-ciel réussies, réside dans leur composition. Arrangez-vous pour vous positionner de façon à ce que la trajectoire de l’arc-en-ciel désigne un élément du paysage. Comme cette vague, en l’occurrence.

Voilà, maintenant vous avez plein de sources d’inspiration et de challenges photographiques à réaliser les jours où il pleut. Le mauvais temps ne sera plus une excuse pour refuser une sortie photo !