Quelle est l’origine du mot Europe ?

L’Europe : notre bon vieux continent dont les frontières géographiques ne rassemblent pas moins de 50 États, s’étendant du Portugal à la Russie. Nous lui avons donné ce nom depuis l’Antiquité. Mais justement, ce nom, « Europe », quelle est son origine ? C’est ce que nous allons vous expliquer.

Pour bien comprendre et situer l’origine du mot Europe, il est important d’intégrer ce qu’était l’Europe à l’époque où son nom a vu le jour. Sur le plan géographique, l’Europe est l’un des 5 continents, faisant partie de deux supercontinents : d’un côté l’Eurasie. De l’autre côté l’Afro-Eurasie. À la charnière des deux, se trouve la mer Méditerranée. C’est dans deux pays de la même mer du bassin méditerranéen, la mer Égée, que le mot « Europe » trouve son origine. Comment le terme « Europe » peut-il avoir deux origines à la fois ? En fait, il y a deux théories. La première défend une origine étymologique du mot « Europe », venant des Phéniciens, un peuple vivant dans l’Antiquité sur les rives de l’actuel Liban. La seconde théorie plaide pour des origines grecques.

Étymologie du mot « Europe » : la théorie phénicienne

La Phénicie, appelée dans l’Antiquité « pays de Canaan », se situe à l’emplacement de l’actuel Liban. Pour les marins phéniciens, le monde était divisé en deux régions : les terres situées sur la côte est de la mer Égée, et les terres situées sur sa côte ouest. En phénicien, le mot « Ereb » désigne le couchant. La première trace écrite de ces mentions a été découverte 700 ans avant Jésus-Christ, sur une stèle assyrienne. Selon cette théorie, c’est du mot phénicien « Ereb » que viendrait le nom de l’Europe. Un mot désignant alors les territoires situés à l’ouest de la mer Égée.

Origine du mot « Europe » : la piste grecque

Le Liban se trouve décidément au cœur de l’étymologie du mot « Europe », puisque même pour le scénario grec, l’histoire commence au « pays de Canaan ». Dans la mythologie grecque a lieu une singulière histoire d’amour. Celle qui unit au dieu Zeus une jeune princesse phénicienne prénommée Europe, prénom signifiant « celle qui a de grands yeux ». Éperdu de la beauté d’Europe, Zeus décide de la séduire et d’avoir une descendance avec elle. Prudent, Zeus prend l’apparence d’un taureau pour ne pas éveiller les soupçons de sa jalouse épouse. C’est donc sous cet aspect que Zeus fait les yeux doux à Europe qui finit par monter sur son dos. Le taureau traversa la mer Égée à la nage jusqu’en Grèce, où il reprit apparence humaine pour lui faire trois enfants. Ainsi inscrit dans la mythologie grecque, le prénom hellénique d’Europe devint au fil des âges le nom d’un continent trouvant une grande partie des origines de sa culture en Grèce.