Quelle est l’origine du terme domotique

Nous connaissons tous le terme domotique. Nous en entendons souvent parler à la télévision, dans des émissions dédiées à l’habitat, ou bien dans le journal télévisé en période de salons spécialisés. Quelle est l’origine du terme domotique ? Qu’est-ce qui se cache derrière ce terme ? Nous allons le voir maintenant.

Bien sûr, nous nous faisons une idée de ce qu’est la domotique. Elle évoque d’ailleurs une notion proche de celle véhiculée par le terme robotique : des volets qui se ferment tout seuls, le chauffage qui se met à température à notre approche de la maison, ou bien la lumière qui s’allume sur notre passage, par exemple. Mais la domotique couvre à l’heure actuelle de très nombreux champs d’application, mêlant des technologies très diverses, et en perpétuelle évolution. C’est un secteur d’activité en expansion fulgurante, où les innovations se succèdent à grande vitesse et parfois avec des applications très étonnantes, car la créativité ne manque pas. La meilleure façon de comprendre cet univers passionnant, son origine et son évolution, commence par l’étude de l’étymologie du terme domotique.

D’où vient le mot domotique ?

Fait étonnant pour un terme tant employé dans les médias depuis de nombreuses années : le mot domotique est absent des bases de données du Trésor de la Langue Française, qui est pourtant le site référent en matière d’étymologie du vocabulaire français. Alors, quelle est l’origine du terme domotique ? Sortons des frontières hexagonales pour en savoir plus. C’est du côté de l’Antiquité romaine qu’il faut en chercher les origines. Non pas que les Italiens d’autrefois aient inventé la domotique, mais plutôt que nos contemporains aient utilisé l’assemblage de deux mots latins, pour créer le néologisme nécessaire au baptême de cette nouvelle activité. C’est ainsi que le mot domotique est composé du préfixe « domo » (du latin « domus », la maison), et du suffixe « tique » (signifiant « science de »). La domotique est donc étymologiquement la science de la maison. Certes, la traduction sonne un peu large. Voyons maintenant ce qui se passe concrètement en domotique, depuis son origine.

Derrière le terme domotique, plusieurs évolutions

Au cours de l’histoire, il n’y a pas eu une seule domotique, mais plusieurs en fonction des évolutions technologiques, des modes et des besoins. La domotique et ses premières applications ont vu le jour au milieu des années 1970. L’ingrédient déclencheur étant la démocratisation des systèmes informatiques et électroniques, allant de pair avec leur miniaturisation. Il devenait ainsi possible d’automatiser certaines tâches dans la maison, jusqu’alors effectuées par un humain. Si la sécurité du domicile et son éclairage constituaient à ses débuts l’essentiel des services proposés par la domotique, à l’heure actuelle la domotique va beaucoup plus loin. Après une période de stagnation durant les années 1990 et 2000, la domotique retrouve tout son intérêt et son succès avec l’apparition des objets connectés. Ainsi, la domotique voit l’apparition de la commande vocale, permettant de commander depuis un smartphone, une tablette, une enceinte Bluetooth et des choses aussi diverses que la température d’une pièce, son aération, la fermeture des volets… La domotique permet aujourd’hui de réguler tous les paramètres permettant de vivre dans un logement sain et pratique. Finalement, la domotique vient d’une langue morte, le latin, mais c’est un sujet définitivement vivant.